[./chateau.html]
[./chateau-historique-suite.html]
[./chateau.html]
[../chais/leschais.html]
[../lesactus/actualites.html]
[../phototheque/photos.html]
[../contact/contacy.html]
[../lapresse/presse.html]
[../levignoble/levignoble.html]
[../infos-legales/infos.html]
[../index.html]
[./lesorigines.html]
[../anglais-fd/index.html]
[../pratique/quandboirenosvins.html]
[../legite.html]
[../nosvins/vins.html]
[../la-boutique/boutique.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
phe. En lui succédant en 1985, son fils, Patrice Pagès, conserve le même état d’esprit : minutie, savoir faire et passion. Ainsi, les vins du Château Fourcas Dupré n’ont pas cessé de progresser au cours des 30 dernières années. Reconnu par ses pairs, le Château Fourcas Dupré est membre de l’Union des Grands Crus de Bordeaux, de l’Académie du Vin de Bordeaux et de la Commanderie du Bontemps Médoc et Graves, Sauternes et Barsac.

Le plateau du Fourcas domine le Médoc à l’altitude de 42 mètres. C’est la plus ancienne couche géologique du Médoc que l’on surnomme le « toit du Médoc ».
L’origine du nom de Listrac remonte au bas latin Lista qui signifie limite, lisière, limite des deux Médocs, le Médoc forestier et le Médoc viticole. Cette position de semi-frontière lui vient de son  « altitude » par rapport à la plaine environnante. Listrac représente la ligne de partage des eaux.
Listrac-Médoc est l’une des six appellations communales du Médoc. C’est en 1957 que Listrac accède à son rang d’A.O.C. grâce à son terroir original qui est reconnu pour la régularité de ses vins et son vivier de Crus Bourgeois de Grande Qualité.
Le nom de Fourcas Dupré est l’alliance d’un toponyme gascon et du nom d’une famille de la bourgeoisie de robe bordelaise. 
En 1843, par jugement et pour la somme de 275 000 francs, Marie-Nicole Mal de Saint-Géran, veuve de Jean-Louis Hostein Dussort, ainsi que son fils, cèdent les domaines du Fourcas et de Saransot à Jean-Baptiste Antoine, dit Adolphe, Dupré, avoué auprès de la Cour d’Appel de Bordeaux Cet acte sera confirmé ultérieurement devant notaire en 1844 puis en 1849. Adolphe Dupré décèdera à Listrac le 20 mai 1875 à l’âge de 74 ans.